Archives de Tag: vegan

Il est temps que seuls les animaux humains fassent le spectacle dans les cirques !

Nous avions, il y a quelques mois, publié un article écrit par une militante, un très bel article sur les cirques sans animaux : « Que le cirque est beau quand il est sans animaux ! ».

Nous vous livrons aujourd’hui la traduction d’un article sur lequel nous sommes tombés par hasard hier, un bel article, à faire lire à ceux de votre entourage qui omettent encore de se poser les bonnes questions…

©-Pixelle-Photos-A.L.F

Article de Paul Graham – Las Vegas Informer – 22 mars 2014

«La compassion est parfois la capacité mortelle à ressentir ce que c’est que de vivre dans la peau de quelqu’un d’autre. Elle est connaissance du fait qu’il ne peut jamais vraiment y avoir paix et joie pour moi tant qu’elles n’existent pas pour vous également. « – Frederick Buechner

Imaginez ce que c’est, pour une mère et sa jeune progéniture, de vivre ceci : le bébé arraché après seulement un court laps de temps passé ensemble, pour être élevé en captivité, loin du cercle aimant et chaleureux de sa famille. Un être sensible désormais forcé de vivre dans un environnement exigu, soumis à toutes sortes de conditions météorologiques extrêmes. Un être sensible dont le sort est d’être dressé, battu, poussé à agir contre nature, au seul profit des humains, petits et grands…

Si une telle chose était faite à des humains en captivité, je suis sûr que les gens seraient outrés, et que cette pratique cesserait d’exister.

Mais en réalité, qu’importe l’espèce dont nous parlons, que ce soit d’animaux humains ou non humains ?

Dans les faits, nous, les humains, continuons d’utiliser les animaux pour notre bénéfice et notre divertissement, en leur refusant non seulement la liberté, mais aussi en les forçant à vivre une vie que nous ne souhaiterions pour rien au monde à un autre humain.

Une des façons pour nous de changer en conscience cet état de fait est de ne plus autoriser les cirques avec animaux. Il est grand temps que nous commencions à évoluer et à nous rendre compte que ceci est inacceptable, et qu’il est temps que ceci finisse.

Un certain nombre de pays ont déjà interdit l’utilisation des animaux dans les cirques. La Bolivie a été le premier pays à le faire, et a depuis été rejoint par le Pérou, la Grèce, Chypre, le Paraguay, la Colombie, les Pays-Bas et la Slovénie. Ce mouvement de contestation est en place dans de nombreux autres pays, en ce moment.

C’est un signe positif, et il doit nous donner l’espoir que les gens vont enfin s’instruire sur ce qu’il se passe réellement, et sur le pourquoi de la réaction de ces pays.

Il y a tellement de raisons impérieuses de le faire. Nous avons vu les images tournées lors d’infiltration et les photos témoignant de l’abus dont souffrent ces animaux prisonniers des hommes.

Beaucoup de gens ont ce souvenir d’enfance d’avoir été emmené au cirque, et d’y avoir vu de magnifiques animaux, comme les ours, tigres, lions, chevaux, éléphants, et de les avoir vu de près. Nous regardons ces animaux exécuter figures et tours, et c’est comme si nous avions été amenés à considérer qu’ils apprécient cette vie, qu’ils profitent, en quelque sorte, de leur captivité pour pouvoir réussir tout ça…

Malheureusement, ce n’est qu’une illusion. Ils n’en profitent pas plus que vous ou moi le ferions.

Ces animaux ne se portent pas volontaires pour exécuter tout cela. Ils sont contraints de vivre en captivité et exécutent ces tours, obéissent, par peur et dans la douleur des représailles de leurs formateurs et propriétaires.

Je suis sûr que la plupart des gens qui fréquentent le cirque le font pour transmettre à leur enfant quelque chose ressentie comme devant faire partie des souvenirs d’une vie.

Peut-être le font-ils aussi pour se reconnecter à leurs souvenirs, à leur propre enfance.

Pourtant, si nous sommes conscients qu’il y a un côté plus sombre dans le cirque, et que nous n’ignorons pas, au fond, quelle réalité se cache derrière, qu’enseignons-nous exactement à nos enfants, quel chemin suivons-nous nous-mêmes, en fréquentant les cirques ?

Je suis sûr que si la plupart des enfants savaient ce qui se passe réellement dans les coulisses, ils seraient en colère et voudraient savoir comment aider les animaux.

Ces cirques continuent d’exister parce que les gens paient pour venir les voir. Nous devons cesser simplement d’acheter les billets et encourager les autres à faire de même. Certains peuvent penser que le cirque a besoin d’avoir des animaux pour qu’il soit viable, mais ce n’est tout simplement pas vrai. Les pays qui ont interdit les animaux dans les cirques ont encore des cirques, mais ceux-ci se concentrent sur la performance des hommes, lesquels, j’en suis sûr, sont beaucoup mieux traités que n’importe quel animal. Tout ce que vous avez à faire est d’aller à n’importe quel spectacle du Cirque du Soleil et vous vous rendrez compte que vous n’avez nul besoin d’avoir des animaux performants pour être bien divertis.

Nous devons enseigner à nos enfants qu’il n’y a aucune justification à la captivité et aux mauvais traitements d’un être vivant, que ce soit pour le divertissement ou tout autre objet que nous pourrions évoquer. Nous devons d’abord l’apprendre nous-mêmes. Nous devons ouvrir nos yeux et nos cœurs, et faire ce lien. Nous sommes tous liés et nous devons réaliser que ce qui arrive à une espèce affecte chacun d’entre nous. C’est aussi pourquoi un si grand nombre d’entre nous trouvent qu’il est inacceptable de voir les animaux comme des marchandises … mis au monde et élevés dans le tourment et la maltraitance, pour finalement être abattus pour servir de nourriture, ou autre…

Peu importe que certaines de ces pratiques soient en place depuis des siècles. Il y a beaucoup de choses qui ont été faites tout au long de l’histoire que nous ne faisons plus aujourd’hui.

Utiliser des animaux dans un cirque a toujours été une chose répréhensible, et elle l’est toujours aujourd’hui. Nous avons besoin de voir clairement pourquoi les gens dans tant d’autres pays ont réagi de la façon dont ils ont réagi, et pris la bonne décision, celle de la compassion, et ont mis fin à cette pratique. Cela concerne les animaux comme les hommes.

Il est temps.

Pour plus d’informations sur ce qui se passe sur la lutte en cours pour libérer les animaux, vous pouvez suivre des organisations comme Animal Defenders International. Vous pouvez trouver des informations sur comment protester pacifiquement et éduquer les autres sur www.circusprotest.com

Il est temps de faire les choses convenablement, pour les animaux, pour nos enfants, pour nous-mêmes.

 Source : BEING VEGAN – It Is TIme For Only Humans To Be In The Circus

 

Publicités

Une bombe entre les mains de tous!

Une bombe à retardement se cache dans un produit de consommation courante. Un article que chacun peut acheter et consommer à loisir en toute légalité…

Je vais vous présenter ci-dessous les méfaits engendrés par ce même produit, à vous de deviner de qui ou plutôt de quoi je parle…

Si je vous disais qu’un produit de consommation courante est…

Sur le plan de la santé :

  • Responsable à hauteur de 70% des cancers colorectaux et dans pas mal d’autres cancers tel que celui de l’estomac, de l’œsophage, du pancréas, de la prostate, du poumon…
  • Responsable de l’asthme à hauteur de 20% …
  • Mis en cause dans le développement de l’arthrite car il contribue à oxyder les articulations et augmente significativement les inflammations…
  • Augmente le risque d’être atteint du diabète de type 2 à hauteur de 48% …

Découvrez la suite : Une bombe entre les mains de tous – AgoraVox le média citoyen.

3ème Bande-dessinée des aventures de Fluffy notre mascotte!

Dans la droite ligne de nos vœux 2014, découvrez la 3ème aventure de Fluffy! En hommage à tous les militants, qu’ils soient de longue date ou nouveaux venus! Ne rien lâcher!

Cette histoire est, vous allez le découvrir, une présentation en bande-dessinée de l’objet de notre combat associatif!

MERCI à tous ceux qui nous soutiennent!

LLPAA-BD 3-La 1ere manif de FLUFFY - Laissons Leur Peau Aux Animaux

La 1ère manif de Fluffy : « Laissons Leur Peau Aux Animaux »

L’association LLPAA vous présente la 3ème aventure de Fluffy, sa mascotte, un petit lapin-ange venu d’on ne sait où, pour aider les animaux à sensibiliser les humains que nous sommes à leur sort, qui est souvent bien dramatique.

Les animaux sont des êtres sensibles tout comme nous, qui aiment, ressentent la joie, la peur, la douleur…

Respectons leur vie.

Laissons Leur Peau Aux Animaux.

 

Les végétariens de la République revendiquent leurs droits!

Un décret et un arrêté publiés au Journal officiel du 2 octobre 2011 imposent aux cantines scolaires le respect d’un ensemble de normes censées garantir l’équilibre nutritionnel des repas. Ces normes imposent à six millions d’enfants en âge scolaire la consommation de la viande, du poisson, des produits laitiers et des œufs.

Des décrets analogues sont en préparation pour la quasi-totalité de la restauration collective en France, depuis la maternelle jusqu’aux établissements pour personnes âgées, en passant par les restaurants universitaires, les hôpitaux et les prisons.

petition-non-au-decret-restauration-scolaireUne initiative citoyenne a donc été lancé en France!

  • Le site de L’ICDV (Initiative Citoyenne pour les Droits des Végétariens)
  • La pétition pour le droit de ne pas manger d’animaux dans les écoles françaises, adressée au gouvernement français.

PETITE REVUE DE PRESSE pour en savoir plus :

Partout en France des manifestations ont eu lieu, notamment à Paris, devant la Direction générale de l’alimentation, manifestation organisée par l’AVF (Association Végétarienne de France) et l’association L214 dans le cadre de l’ICDV et de la campagne visant à demander l’abrogation du décret et de l’arrêté du 30 septembre 2011.

« Jamais la condition des animaux n’a été aussi misérable »

« Jamais la condition des animaux n’a été aussi misérable ».

Par Corine Pelluchon, Professeure de philosophie à l’université de Franche-Comté – Le Monde.fr | 23.12.2013

Les fêtes de fin d’année ne sont guère réjouissantes pour les oies et les canards mulards qui, pendant trois semaines, doivent ingurgiter deux fois par jour 450 grammes de nourriture en quelques secondes afin que leur foie atteigne dix fois son volume normal. A la même période, on trouve dans les vitrines des manteaux avec des cols en raton laveur.

Pour lire la suite…

Découvrez nos Bandes Dessinées : les aventures de Fluffy !

LLPAA-Couverture BD 1 FLUFFYL’association Laissons Leur Peau Aux Animaux, à l’occasion de la journée mondiale contre la fourrure – Fur Free Friday -, a publié la 1ère aventure de Fluffy, sa mascotte, un petit lapin-ange venu d’on ne sait où, pour aider les animaux à sensibiliser les humains que nous sommes à leur sort, qui est souvent bien dramatique.

LLPAA-FLUFFY-BD2-couverture

L’association Laissons Leur Peau Aux Animaux à l’occasion des fêtes de fin d’année a souhaité offrir aux petits et aux grands un conte, émouvant, pour que chacun pense aux êtres sensibles que sont les animaux en préparant les repas de fête et en achetant ses cadeaux.

Découvrez la 2ème aventure de Fluffy!

Bienvenue sur le blog de l’Association LLPAA – Laissons Leur Peau Aux Animaux!

LLPAA MILITE POUR LE RESPECT DU VIVANT!

LLPAA est une association anti-spéciste. Par conséquent, nous soutenons les actions et mouvements qui luttent pour la préservation, le respect et les droits du vivant, qu’il soit humain, non humain, ou environnemental.

Nous croyons profondément à la synergie des luttes en ce sens!

C’est pourquoi vous trouverez sur ce blog non pas des articles spécifiques à notre objet principal, l’exploitation des animaux pour leur peau, mais des articles, et des liens relatifs aux luttes que nous soutenons, aux associations partenaires, nos coups de cœur… Bref, ce blog se veut différent du site institutionnel! 😉

LLPAA – Qui sommes nous?

logo LLPAAQUI SOMMES-NOUS ?

« Laissons Leur Peau Aux Animaux » (LLPAA) est une association loi 1901 créée par des militants anti-spécistes de la protection animale.  Cette création s’est inscrite dans la continuité de leur reprise, en 2012, du Collectif MCLF, et de l’organisation de la 4ème édition de la manifestation annuelle « Marche Contre La Fourrure » (MCLF), grande marche annuelle, créée en 2009. En 2013 s’est produit un élargissement, le Collectif ayant ressenti avec force la nécessité d’informer et d’agir sur l’exploitation des animaux pour leur peau au-delà de la seule cause «fourrure», changement amorcé par la création du site internet.

logo LLPAA« LAISSONS LEUR PEAU AUX ANIMAUX » ?

Le choix du nom de l’association s’est imposé de lui-même.

« Laissons Leur Peau Aux Animaux » :

  • Un message clair, qui s’adresse à tous, car c’est nous tous qui sommes concernés par l’utilisation des animaux pour leur peau.
  • Un message généraliste, car il n’y a pas d’éthique cohérente à ne se battre que pour la peau de certains animaux seulement : tous les animaux sont des êtres sensibles, dotés d’émotions, tous ont droit au respect de leur vie, et à la reconnaissance de leurs droits.
  • Un message simple, qui sonne comme un slogan, mais aussi comme une évidence.

logo LLPAALES MISSIONS DE LLPAA :

LLPAA est centrée sur la défense des animaux utilisés pour leur peau pour fournir des biens de consommation (fourrure, cuir, plumes, duvet, laine et soie).

Notre mission principale est de sensibiliser le public en l’informant sur la réalité des conditions de vie et de mort de ces animaux : site internet, création de documents d’information, stands d’informations, intervention en milieu scolaire, organisation de manifestations et de campagnes, ou soutien à des tiers, promotion d’une mode éthique…

LLPAA est contre toute souffrance animale, souhaite qu’on laisse leur « peau » à tous les animaux, et de ce fait est contre : les abattoirs, le gavage, la pêche, la chasse, le piégeage, le déterrage, la corrida, la vivisection, le cirque, les zoos, les animaleries, la maltraitance pour le plaisir…

L’association a un but d’intérêt général au niveau national et international, et ne poursuit aucun but lucratif ou religieux.